Urbanité/s de Jacques Lévy est (enfin) en ligne

- Tu savais que Lévy avait fait un film ?

- Lévy... L'écrivain qui vend des millions de livres à des ménagères en mal d'amour et de projet de vie cohérent? Il s'est mis au cinéma ?!

- Nan, Jacques Lévy.

- ...

- C'est un chercheur, un géographe. Il a réalisé Urbanité/s, une sorte de documentaire - même s'il aime pas qu'on dise ça mais je saurais pas te dire pourquoi, j'ai pas tout compris à la postface du film.

- Ah ! J'aime bien la géographie, je connaissais toutes les capitales quand j'étais petit, j'étais incollable. Mais du coup, euh... c'est quoi un documentaire de géographie : c'est une sorte de film de voyage, genre dans les steppes asiatiques ?

- ...

- J'ai pas bon ?

- C'est un film sur la ville : c'est quoi une ville, qu'est-ce qui fait que c'est une ville, pourquoi les villes c'est important dans les sociétés humaines, des choses comme ça.

- Ah... Mais alors c'est de la sociologie, en fait, un peu.

- ...

- Nan ?

- Nan mais laisse tomber. Retiens que ça s'appelle Urbanité/s. C'est accessible en ligne sur Vimeo, y a plein de réflexions intéressantes même si t'es pas forcément d'accord avec tout, c'est agrémenté de passages magnifiques d'Italo Calvino...

- Qui ça ?

- ...lus par un professeur d'architecture de l'EPFL...

- Le quoi ?!

- ...le texte est lu par une fille très sympa que je connais perso et...

- Frimeur...

- ... et surtout, tu seras moins bête à la fin des 77 minutes. Au pire, t'auras vu de beaux paysages et écouté de la musique moderne atonale, ça te changera. Puis tiens, au passage, tu feras un tour sur le site des Cafés géographiques, ça te fera pas de mal non plus.

Urbanité/s, de Jacques Lévy, la présentation en ligne :

"Le film explore le concept d’urbanité à travers l’observation des villes du Monde, tout particulièrement en Chine. Ce projet théorique ambitieux propose aussi un intense dialogue avec les « villes invisibles » d’Italo Calvino. Il s’agit enfin d’un film-manifeste, une contribution à l’invention d’un langage cinématographique contemporain pertinent pour le travail scientifique.

Production: Chôros. Image: Thomas Bataille (animées), Jacques Lévy (fixes). Textes extraits de Italo Calvino, Le città invisibili, 1972. Avec Luca Ortelli, Elsa Chavinier et Verity Elston. Cartes: Laboratoire Chôros/ÉPFL. Musique: Alban Berg, Györgi Ligeti, Wolfang Rihm, Anton Webern. Montage: Olivier Zuchuat. Film : 78min. Versions française et anglaise. ©Chôros, 2013.
Conception et réalisation: Jacques Lévy."

Commentaires

  1. Funny and light out of JL's! That takes talent! Bravo.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire